À Partir De Quel Âge Bébé Peut-il Apprendre Le Vélo ?

L’une des activités préférées des enfants, c’est bien entendu le vélo. Tout parent désire faire plaisir à son bout de chou en lui offrant un vélo. Cependant, il peut y avoir des limites. Pour faire du vélo, il y a des aptitudes que votre enfant doit avoir. En effet, on ne naît pas avec la capacité de faire du vélo, on l’apprend en grandissant. Savoir aller à vélo nécessite donc un processus d’apprentissage. À quel âge entreprendre un tel processus avec votre enfant ? 

Généralement, un enfant peut déjà commencer à apprendre le vélo à partir de 3 ans. Toutefois, étant donné que chaque enfant est différent, l’âge peut varier. 

Découvrez l’âge idéal à partir duquel votre bout de chou peut apprendre le vélo.

À quel âge faire un bébé peut-il faire ses débuts à vélo ?

Le vélo est une activité qui demande un minimum de savoir-faire. Pour y arriver, il faut que votre enfant soit capable de pédaler et de coordonner ses mouvements. Il faut donc un minimum de coordination et de force musculaire dans les jambes pour y arriver. La question est donc de savoir à quel âge un enfant est capable de développer ses capacités ?

Chaque enfant est différent et se développe à son propre rythme aussi bien physiquement que mentalement. Alors, dans les faits, il n’y a pas d’âge idéal pour commencer à faire du vélo. Si votre enfant est dégourdi, il pourra commencer plus tôt que ses copains. Toutefois, 3 ans est l’âge minimum pour qu’un enfant commence l’apprentissage du vélo. Les capacités psychomotrices de certains enfants leur permettent de commencer avant cet âge ou même après (4, 5, 6, voire même 8 ans).

N’oubliez pas, il s’agit d’un apprentissage. Votre bébé sera donc prêt quand le moment viendra. On pourrait dire dans ce cas que l’âge idéal se présente lorsque l’enfant est capable à lui seul de marcher, de garder l’équilibre, de bien coordonner ses mouvements, et de fournir les efforts nécessaires pour se déplacer.

Quelles sont les étapes pour faire du vélo sans les petites roues ?

Les parents doivent garder à l’esprit qu’il ne faut pas se précipiter. Il faut y aller pas à pas au rythme de l’enfant. Faire du vélo, c’est comme apprendre à marcher. Cela peut nécessiter beaucoup de temps et d’exercice. Selon son niveau d’éveil, il y parviendra plus ou moins vite. Il maîtrisera le nécessaire en très peu de temps. De plus, si vous l’encouragez et le rassurez en permanence, son apprentissage sera très rapide.

Les bases

Avant de pouvoir faire du vélo, votre enfant doit apprendre quelques règles de base. 

  • L’équilibre

Si votre bébé peut déjà s’asseoir correctement, il peut avoir son premier vélo (jouet). Un vélo à quatre roues ou un tricycle fera très bien l’affaire. Pour conduire un vélo à deux roues, il est indispensable que votre enfant puisse se tenir seul debout avec le vélo et se tenir droit lorsqu’il s’installe dessus.

  • La coordination

Il est nécessaire que votre enfant sache s’orienter. Maîtriser le guidon, savoir avancer et reculer, aller à gauche ou à droite sont les capacités à développer ici. Avec de l’aide et de l’accompagnement, il sera doué à ce jeu.

  • Le pédalage

Un minimum de force physique est requis pour réussir cet exercice. Mais avant, il faut que les pieds de bébé atteignent la pédale.

Les techniques

C’est très facile de faire du vélo. C’est peut-être aisé lorsqu’on est plus grand, mais pas forcément lorsqu’on est tout petit. L’idéal à faire, c’est d’inculquer à votre bébé les aptitudes à faire du vélo petit à petit depuis le bas âge. Ainsi, en grandissant ses réflexes seront suffisamment développés pour y arriver facilement avec un minimum d’aide. Faire du vélo, c’est avancer en équilibre et savoir pédaler. Alors, selon le modèle utilisé, la manière de procéder sera bien différente.

Quel modèle de vélo pour quel âge ?

Tous les vélos ne conviennent pas à tous les âges, vous l’aurez compris. Pour trouver le vélo approprié à votre bout de chou, le critère à prendre le plus en compte, c’est la taille. Il faut éviter que le vélo soit trop grand ou trop petit à manier pour lui. Cela risque de compliquer son apprentissage.

Le vélo à quatre roues

À partir de 18 mois, vous pouvez installer bébé sur un quatre roues sans pédales. Ce type de jouet/vélo est idéal pour commencer l’initiation de votre enfant très tôt. En effet, dès que votre enfant peut s’asseoir correctement et se tenir seul, il peut utiliser ce modèle de jouet. C’est le meilleur moyen pour lui apprendre à se tenir en équilibre, à avancer et s’orienter avec ses poignées. 

Il existe plusieurs types de jouets à chevaucher sans pédales. Le plus important, c’est que l’enfant apprenne à avancer à l’aide de ses deux pieds et à manœuvrer afin de prendre la bonne direction. Ces aptitudes lui seront utiles pour passer à la draisienne ou au tricycle. 

Le tricycle ou la draisienne

Vers 2-3 ans, vous pouvez aussi offrir un tricycle à votre enfant. Il est possible d’opter pour des modèles avec ou sans pédales. Ainsi, votre enfant peut se familiariser avec ce mode de pédalage qui lui sera nécessaire plus tard.

Vous pouvez également opter pour une draisienne (vélo sans pédales) pour que l’enfant apprenne à renforcer ses jambes. Avec ce jouet, il peut s’élancer et se tenir en équilibre pour avancer.  Si vous avez peur qu’il fasse des chutes, ne vous inquiétez pas. Cela fait partie de l’apprentissage. La transition vers le vélo est plus facile pour les enfants qui sont habitués à la draisienne. N’oubliez pas de faire attention à la taille de votre enfant avant de vous décider.

La trottinette

Si votre enfant à 4 ans, il peut sans doute aimer la trottinette. En plus d’apprendre l’équilibre, votre enfant va découvrir la notion de vitesse et comment en tirer avantage sans se faire mal. Les enfants de 2-3 ans peuvent déjà s’essayer aux modèles à trois ou quatre roues.

La bicyclette 

Dès que l’enfant a entre 3 et 4 ans, il faut commencer avec les deux petites roues à l’arrière. En effet, il faut attendre que votre bout de chou puisse atteindre les pédales avec ses pieds. Cela permet de renforcer l’assurance de votre enfant. Il prendra confiance en lui-même et renforcera ses capacités à garder l’équilibre, s’orienter et pédaler. 

Vous pouvez tout aussi bien opter pour un modèle avec une barre d’apprentissage. Cette barre peut être fixée à l’avant ou à l’arrière du vélo de votre enfant. À l’avant pour le tracter et à l’arrière pour le pousser. Veillez à ne pas aller trop vite, car votre enfant doit encore apprendre pour avoir une maîtrise parfaite.

Lorsqu’il est assez sûr de lui et qu’il a une bonne maîtrise, vous pouvez enlever les petites roues. À ce stade, il peut se débrouiller seul. Vous serez juste présent pour le motiver et l’aider à surmonter les premières incertitudes. En effet, sans petites roues, il faudra réapprendre à se tenir en équilibre tout en pédalant. C’est une transition assez délicate qu’il faut suivre de près pour que votre enfant ne se décourage pas. Il pourrait abandonner s’il trouve l’exercice trop dur.

Quelques précautions à prendre pour l’apprentissage d’un enfant

Pour les tous petits, il n’y a presque rien à craindre à part quelques pertes d’équilibre. Apprendre à faire du vélo n’est pas toujours sans risque. Pendant le processus d’apprentissage, votre enfant peut faire des chutes ou se faire mal avec la pédale. Même si les blessures ne sont pas souvent bien graves, il est nécessaire d’avoir une trousse de secours à portée de main.  Alors voici quelques précautions à prendre :

  • Équipez votre enfant d’un casque et d’une tenue adaptée.
  • Choisissez un terrain plat pour ses débuts.
  • Portez-lui des chaussures appropriées.

Il est important d’éviter d’aller sur les routes ou de traverser un carrefour. Par ailleurs, vous devez garder à l’esprit que pour apprendre vite, votre enfant aura besoin de votre soutien. Ne soyez donc pas agressif avec lui. Au contraire, soyez patient, attentif et encouragez-le. Si possible, roulez à ses côtés pour lui donner le bon exemple.

Que faire si mon fils de 4 ans ne sait toujours pas faire de vélo ?

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a rien de choquant qu’un enfant de 4 ans ne sache pas encore faire de vélo. Il faut lui laisser le temps. N’oubliez pas que chaque enfant va à son rythme. Même si vous êtes en campagne et que cela semble une nécessité pour le transport de votre enfant, peut-être que ce dernier n’est pas encore intéressé ! Encouragez son apprentissage sans le brusquer.

Laisser un commentaire